« Une Bouffée d’Art », une exposition en partenariat avec la librairie Nordest

Un article d‘Arthur Carrère, 1ère Phénix

Une Bouffée d’Art est une exposition à l’initiative de Madame Doret avec les élèves de l’option arts plastiques de seconde et première de Rocroy.

Cette exposition s’est déroulée entre le mercredi 18 mai et le vendredi 3 Juin 2022, à la librairie nordest au 34 bis rue de Dunkerque dans le 10ème arrondissement de Paris, pour le plus grand plaisir visuel (et littéraire). Elle proposait une combinaison ingénieuse ainsi qu’une sélection rigoureuse des diverses productions des élèves. La première ambition thématique fut une invasion bucolique, que l’on retrouve à travers l’aspect verdoyant de certaines productions. Dans un second temps, nous avons proposé quelque chose de nouveau, un art qui nous a inspiré toute l’année, avec un titre Une bouffée d’art, rappelant l’aérien et la légèreté apportée dans notre travail. Croquis, maquettes, essais divers et variés, grands panneaux… L’équipe d’art plastique a tout pensé pour cette exposition. Nous remercions chaleureusement l’équipe de la librairie ayant permis des conditions d’installations optimales pour la vitrine.

L’un des panneaux installés à l’intérieur de la librairie

UNE FRESQUE MURALE DANS LA COUR DE PETRELLE…

Cette année un grand projet a été initié par Frédérique MARTIN, professeure d’anglais, avec la participation du Conseil de Vie Lycéenne et des professeurs et des élèves de l’option Arts Plastiques en 1ère et Terminale.

Il s’agit de la conception et la réalisation d’une grande fresque colorée dans la cour de Pétrelle, par l’artiste franco-américaine Amy JONES, dont l’atelier est installé dans le squat d’artistes du 59 rue de Rivoli à Paris.

Une série d’articles rendra compte de la conception et de la réalisation du projet, au fur et à mesure de sa progression. Le premier, publié ci-dessous, est issu d’un entretien entre Gaïa ROCHE (Terminale Hélios) et Mme MARTIN, qui revient sur sa rencontre avec Amy JONES et la genèse du projet. Le deuxième, qui sera publié dans les prochains jours, est une présentation de l’artiste et de son parcours par Ambroise THOME (1ère Orphée)

J’ai pu lors d’un échange avec Mme Martin, ma professeure d’anglais, lui poser quelques questions sur l’origine du projet de fresque murale et sur sa réalisation, en voici une retranscription :

Mme MARTIN, professeure d’anglais à Rocroy, a découvert le 59 rue de Rivoli dès son arrivée en France alors que celui-ci venait d’ouvrir en 1999. Elle a choisi l’artiste américaine Amy Jones après avoir découvert son travail dans le squat d’artistes. Celle-ci est tout d’abord venu parler à sa classe de terminale dans le cadre de la séquence sur l’art et le pouvoir. Amy a alors proposé à Mme Martin de réaliser un autre projet dans l’enceinte même de Rocroy : peindre une fresque dans la cour, comme elle l’avait déjà fait dans différentes entreprises qui l’avait déjà sollicitée. Cette idée a été très rapidement rapportée à la direction de Rocroy, notamment Monsieur Tranin, pour savoir si le principe même pouvait en être validé. Après avoir établi un devis, la proposition de l’artiste a été discutée en conseil de direction et accueilli avec beaucoup d’enthousiasme.

Pour gérer l’organisation de la réalisation de la fresque, Madame Martin proposait alors d’inclure le conseil de vie lycéenne pour faire avancer le projet puisqu’il fallait que nous, élèves, nous puissions l’investir, faire en sorte qu’il nous appartienne. En tant que représentants des lycéens, il est possible de se faire porte-parole des idées qui nous sont proposées par les élèves et ainsi les soumettre au moment des réunions. Madame Martin soutient que c’est un projet différent, qui permet aux élèves de faire des propositions artistiques et de développer des compétences que l’on n’a pas forcément. Elle espère ainsi que les élèves y adhèreront. Il permettrait d’initier des discussions autour de l’art au sein de Rocroy, de l’impact qu’il peut avoir sur tous ceux qui fréquentent le lycée, sur le moral, sur nos réflexions personnelles… Elle souhaite avant tout que cela encourage à intégrer l’art dans le quotidien de chacun.

Gaïa ROCHE, Terminale Hélios

Festiv’art 2021 !

A l’attention de tous nos artistes en herbe, Le Festiv’art fait son grand retour cette année. Après deux années d’absence, la semaine artistique refait son apparition pour permettre à tout le monde de s’exprimer et de nous dévoiler son talent. Cela se déroulera sous la forme d’une exposition éphémère dans le lycée la semaine du 29 Mars sur le site Pétrel et celle du 5 avril à Rocroy .  

Pour cette édition, c’est le thème du Voyage imaginaire qui est imposé afin de prendre le large et de s’évader loin d’ici ainsi que des évènements actuels. A vous de faire travailler votre inventivité et faire ressortir toute la créativité en vous.  

A vos crayons, à vos pinceaux, il vous reste un peu plus d’un mois pour parfaire votre travail.  

Restez bien à l’affut, car des nouvelles informations arrivent très bientôt.  

On compte sur vous afin de venir exposer vos magnifiques créations.  

On vous invite tous à participer que vous soyez débutant ou non !  N’hésitez pas a venir voir vos CPE pour nous informer de votre participation !

Laura FORET 2°6

Le Festiv’Art 2019

Cliquez sur les images pour les agrandir

Récemment nous avons organisé au sein du lycée un festival d’art. Nous voulions offrir l’opportunité aux élèves de pouvoir exprimer leur talent artistique et égayer la vie du lycée. Dans notre scolarité, l’art n’est pas toujours valorisé alors que de nombreux élèves y consacrent une grande partie de leur temps et vont y évoluer l’année prochaine.

Le Festiv’Art était donc né !
Durant trois jours, les élèves ont pu accrocher leur dessins au mur. Nous avions établi deux thèmes, ‘Fantastique’ le 1er jour puis ‘Corps et modèle vivant’ qui permettaient de garder une ligne directive. Nous avons également organisé un mini concert : une violoniste, une pianiste, des enregistrements, des chants… Je pense que ce moment a été apprécié par l’ensemble des élèves qui ont pu partager des moments inédits !

Hortense, TS, membre du CVL